Consommer du CBD et conduire : faut-il choisir?

Le CBD, ou cannabidiol, substance non psychoactive et connue pour ses nombreux bienfaits, l’est moins pour ses possibles effets lorsque l’on est au volant. Bien que légal en Suisse s’il titre à moins de 1% de THC, il reste associé dans les esprits aux effets psychotropes de ce dernier, qui est bien sûr illégal et incompatibles avec la conduite. Que dit donc la science au sujet de l’impact de la consommation de CBD sur la sécurité routière ?

Consommer du CBD et conduire : il n’est pas obligatoire de choisir. 2 études publiées récemment, l’une en septembre 2021, l’autre en décembre 2020, révèlent que la consommation de cannabis à dominante CBD n’affecte pas la capacité à conduire.

CBD_et_conduire_conseils

L’une de ces études, publiée en décembre 2020 dans le Journal de l’American Medical Association, a été dirigée par la Lambert Initiative for Cannabinoid Therapeutics de l’Université de Sydney. Elle a impliqué 26 participants qui ont “vapé” du cannabis contenant différents ratios de THC et de CBD, puis ont parcouru un trajet de 100 kilomètres dans des conditions contrôlées sur les routes publiques. Pour le Dr Thomas Arkell, le résultat est très clair : « le CBD n’affecte pas les capacités à conduire”.

Que dit la 1ère étude globale sur l’effet de la consommation de CBD sur la conduite ?

“A notre connaissance, c’est la première étude qui évalue l’impact potentiel de cette consommation sur la sécurité routière” expliquent les auteurs de l’étude suisse publiée il y a quelques mois, Tim J. Gelmi, Wolfgang Weinmann et Matthias Pfäffli.

Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34868711/

Publiée dans un organisme reconnu, PubMed, qui regroupe 33 millions d’articles et d’études liées à la biologie et à la médecine, les auteurs se sont fixés l’ambitieux objectif d’évaluer l’impact du CBD sur les capacités psychomotrices et cognitives liées à la conduite. Késako ? En bref, c’est tout ce qui nous sert à analyser une situation, prendre une décision et réagir une fois que l’on est au volant.

Dans cette démarche, 33 volontaires ont été divisés en 2 groupes. L’un des groupes a eu un placebo tandis que le second a consommé du cannabis à dominante CBD (16,6% de CBD et 0,9% de THC, en-dessous donc du seuil légal en Suisse, de 1%).

Ces volontaires ont ensuite subi :

  • d’une part, des tests faisant partie d’un système de mesures utilisé couramment (dans 26 pays) pour évaluer la capacité à conduire,
  • d’autre part, des exercices d’équilibre et de coordination régulièrement utilisés par les agents de police en Suisse en cas d’infraction routière ou de contrôle, pour voir s’il y a des déficiences physiques dues à la consommation de stupéfiants ou d’alcool.
Impact du CBD sur l'équilibre et la coordination
Les performances motrices et cognitives ont été analysées dans le cadre de cette étude.

Temps de réaction, comportement en situation de stress, capacité à se concentrer, équilibre, coordination, pression sanguine, … Tout a été évalué et consigné pour établir vraiment quels sont les risques au volant, s’il y en a.

Quelles conclusions ?

Les conclusions sont très claires : 

  • “Entre une personne ayant consommé du cannabis à dominante CBD et une personne ayant eu le placebo, il n’y a pas d’impacts notables sur le temps de réaction”.
  • “Aucun changement n’a été observé en termes de comportement, de capacités psychomotrices, de capacité à s’orienter dans l’espace, de saute d’humeur, de capacité à dialoguer”.

Zoom sur le temps de réaction

Quand on pense à l’association cannabidiol et conduite, on peut penser au ralentissement du temps de réaction et des réflexes. Mais les chiffres sont là : pour réaliser la série de tests basés sur des stimuli lumineux et sonores, le groupe qui a consommé le cannabinoïde a eu une vitesse de réaction moyenne de 60,6 s tandis que celle des consommateurs de placebo était à peine au-dessus (61,0 s). Seul un clignement d’œil (0,4 s en moyenne) sépare les deux moyennes.

Le CBD n’affecte pas la coordination

Afin de prévenir tout accident sur la route, il faut pouvoir compter sur une coordination à toute épreuve. Dans ce travail global, les chercheurs ont établi que sur 66 tests de coordination, 6 étaient en dehors de la fourchette de temps de réaction dite normale, établie entre 20 et 45 secondes. 

Intéressant à noter : sur ces 6 cas en marge, un seul concerne une personne ayant consommé du CBD (l’hypothèse retenue étant que cette personne n’avait peut-être pas bien compris les consignes). Les 5 autres cas concernent en fait uniquement des personnes ayant eu le placebo. 

Et si le CBD compensait les effets négatifs du THC ?

Les chercheurs ont établi que le CBD permet de réguler les effets négatifs du THC :

  • tachycardie, 
  • anxiété, 
  • transpiration, 
  • difficulté de concentration, …

Il y a donc une vraie inversion qui peut avoir lieu ! Lorsque ces deux cannabinoïdes sont assemblés tous les 2 avec un bon ratio, cela peut permettre de gommer les effets négatifs connus du THC. C’est donc une même famille mais des effets différents.

Consommer du CBD, conduire : à quoi faut-il s’attendre lors d’un contrôle ?

Consommation et contrôle : ce qui est autorisé

Dans le pays helvète, consommer du CBD est légal si le seuil de THC est fixé en dessous de 1%. Mais à quoi faut-il s’attendre lorsque l’on prend le volant : retrait du permis, plainte lors d’un contrôle routier, sanctions, … ? A partir de quelles doses peut-on être considéré comme positif lors d’un contrôle par la police, ou autre contrôle anti-drogue ?

Ce cannabinoïde étant légal, il n’y a aucun risque à se faire contrôler positif à cette substance. La question est plus de savoir à quel point les produits sont concentrés en THC.

Dans une fiche d’informations sur la réglementation de la consommation de cannabidiol vis-à-vis de la conduite, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) donne plusieurs éléments en s’appuyant sur une étude réalisée par l’institut de médecine légale de l’Université de Bâle*. Et notamment la valeur limite de THC qui s’élève à 1,5 microgramme par litre de sang. C’est-à-dire qu’une personne qui se fait contrôler avec cette valeur, lors d’un contrôle, est automatiquement considérée comme inapte à la conduite.

source : Bucher, B., Gerlach, K., Frei, P., Knöpfli, K., Scheurer, E. (2020): Bericht THC-Grenzwerte im Strassenverkehr – eine Literaturanalyse. Institut für Rechtsmedizin der Universität Basel, Basel

Attention : avec la loi Sicura en vigueur en Suisse, les contrôles salivaires effectués sur la route servent à déterminer s’il y a eu, oui ou non, consommation de THC, quel que soit le taux. Si la réponse est positive, et même si le taux détecté est inférieur au taux punissable, le permis de conduire est retiré.

C’est seulement après l’analyse des prélèvements, donc l’analyse de la véritable concentration de THC dans le sang, que le permis de conduire peut être restitué (si celle-ci est inférieure à 1,5 µg/L). Cela peut prendre plusieurs mois.

2 enjeux : la concentration et le moment de la consommation

Il y a donc 2 choses auxquelles faire attention : 

  • la concentration en THC des produits: que ce soit les fleurs de cannabis, les huiles ou autres produits comestibles qui peuvent tous, selon le mode de production, présenter une absence de THC ou bien un taux élevé donc positif lors d’un contrôle
  • le moment où l’on consomme ces produits. Dans les études d’experts, le taux de THC dans le sang est, directement après la consommation, de 2,6 microgrammes par litre de sang, alors que 45 minutes plus tard, il est de 0,9 mg/mL. L’étude australienne montre que 4h après la consommation de cannabis à teneur modérée à forte en THC, il n’y a plus d’effet du THC sur la conduite.

Conduire et consommer du CBD, ce n’est pas pour vous ? Vous pouvez utiliser l’huile à large spectre de CBD, c’est ce que l’on trouve dans nos huiles Wellness THC-FREE. Il s’agit de CBD extrait du chanvre ou du cannabis et traité pour éliminer le THC des autres cannabinoïdes.

M'abonner à la Newsletter

Profitez de nos offres et restez informés ! En vous inscrivant à notre newsletter, bénéficiez de 10% de réduction lors de votre prochaine commande pour toute nouvelle inscription.

M'abonner à la Newsletter

Profitez de nos offres et restez informés ! En vous inscrivant à notre newsletter, bénéficiez de 10% de réduction lors de votre prochaine commande pour toute nouvelle inscription.