Se protéger contre le Covid : le CBD pourrait aider

Alors que les chiffres de personnes touchées par le Covid ne font qu’augmenter, la connaissance du fonctionnement de ce virus fait de même. Une étude scientifique américaine a été publiée et ses résultats sont clairs : certains des composants du chanvre pourraient être efficaces contre le virus SARS-Cov-2.

Le sujet Covid a fait couler beaucoup d’encre mais cette fois-ci, c’est pour une bonne nouvelle. Une équipe de chercheurs issue de deux Universités (l’Oregon State University et l’Oregon Health and Science University) a abouti à la conclusion que le chanvre contiendrait des acides empêchant le SARS-Cov-2 de pénétrer les cellules saines.

Ces 2 acides, que sont l’acide cannabigérolique (ou CBGA) et l’acide cannabidiolique (ou CBDA), permettraient de lutter efficacement contre certains variants, a fortiori contre les variants Alpha et Bêta.

Le CBDA et le CBGA : des molécules naturellement présentes dans la plante de cannabis

Le CBDA et le CBGA font partie de la liste des 120 molécules trouvées dans le chanvre et de la liste des principes actifs qui donnent, à cette plante, ses propriétés thérapeutiques reconnues. Ce sont des cannabinoïdes non psychoactifs.

CBDA et CBGA : des molécules présentes dans la plante de cannabis qui aideraient à protéger du covid
Des éléments naturellement présents dans la plante de cannabis pourraient empêcher le virus de pénétrer dans les cellules humaines.

Le CBDA est un composant présent dans la plante de cannabis, c’est en fait la forme initiale du CBD. Il est indispensable à sa constitution, tout simplement parce que c’est quand la plante de cannabis grandit que le CBDA se transforme en CBD. 

D’après l’étude publiée, ces principes actifs présents dans le chanvre et le cannabis permettent :

– d’empêcher le virus à l’origine du Covid-19 de pénétrer dans des cellules humaines saines

– ou bien, sur une personne déjà contaminée, de limiter la propagation du virus.

Un effet barrière ?

Le principe est simple : le CBGA et le CBDA bloquent une étape que l’agent pathogène utilise pour infecter les gens en se liant aux protéines de pointe (les protéines spike) présentes sur le virus.

Fonctionnement des molécules CBDA et CBGA avec les protéines de Spike du virus responsable du Covid
Le CBDA et le CBGA fonctionnement, avec les protéines de pointe du virus du Covid, comme avec un morceau de puzzle.

Pour bien comprendre ce principe, il faut imaginer 2 pièces d’un puzzle qui s’emboîtent l’une dans l’autre. L’une de ces 2 pièces, c’est une des protéines de pointe présentes sur le virus qui, par nature, cherchent à se lier à un autre “morceau”. La 2ème pièce, c’est le récepteur de la membrane d’une cellule humaine. Lorsque ces 2 morceaux de puzzle matchent, cela crée une fusion entre la membrane de la cellule et le virus.

Or, selon l’étude américaine, le CBGA et le CBDA viendraient se lier aux récepteurs chimiques du virus, l’empêchant ainsi de fusionner avec les cellules humaines, donc de les contaminer ou de se propager.

 » Le CBDA et la CBGA ont le potentiel de prévenir ainsi que de traiter l’infection par le SRAS-Cov-2 « .

Richard Van Breemen, chercheur au sein du Global Hemp Innovation Center d’OSU.

La force est dans la nature

Les produits naturels : un potentiel inexploité
Le potentiel des produits naturels est inexploré et leurs bénéfices, inexploités.

L’étude part du principe que les médicaments les plus puissants sont fournis par la nature. Depuis 1981, deux tiers des nouveaux médicaments sont des produits naturels ou des dérivés. Pour ces chercheurs, le potentiel de certaines molécules naturelles est inexploré, donc leurs bénéfices inexploités !

C’est pourquoi toute une série de molécules présentes dans les plantes a été analysée afin d’étudier leurs impacts sur la propagation du virus du Covid : 

  • trèfle rouge,
  • igname sauvage,
  • houblon,
  • réglisse,

Un élément présent dans le curcuma rond a été identifié comme ayant des effets positifs contre le SARS-Cov-2 (à la fois pendant dans la première phase d’infection et dans celle de propagation du virus). Mais c’est le cannabis qui a montré la plus forte affinité avec la protéine de pointe du virus.

Des résultats encourageants face aux variants

Selon les scientifiques, les données obtenues face aux variants Alpha et Bêta se révèlent particulièrement encourageantes. Ils se montrent également optimistes vis-à-vis de l’efficacité de ces molécules sur le variant Omicron qui est particulièrement présent actuellement, mais ce variant n’a pas fait l’objet de tests spécifiques.

Le CBD : un régulateur des réponses inflammatoires

Les liens entre le CBD et ses effets bénéfiques sur la réduction des inflammations et l’activation du système immunitaire, avaient déjà été faits par la communauté scientifique.

Il y a notamment cette étude américaine publiée en mars 2021 qui explique que le CBD limite l’infection par le virus. En effet, les cohortes de patients qui ont consommé ce type de cannabinoïde étaient les personnes chez qui les effets du Covid étaient significativement plus bas que dans le reste de la population.

L’explication ? Le CBD serait un bon régulateur de stress et de la réponse inflammatoire, un paramètre particulièrement important à analyser puisque les formes graves du Covid se traduisent notamment par une réponse inflammatoire virulente.


Remarque : le type de CBD utilisé dans cette étude titre à moins de 0,3% de THC, en-dessous donc du seuil légal de vente en Suisse. Il serait donc à ce titre totalement légal à la consommation.

Plusieurs cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis ont des propriétés anti-inflammatoires avérées, pouvant donc permettre : 

  • de réduire un certain nombre de cytokines pro-inflammatoires 
  • et d’augmenter la production d’interférons, un type de protéine de signalisation qui active les cellules immunitaires.

Notre approche chez Naturalpes

C’est la raison pour laquelle nous avons développé la gamme RAW, correspondant à un ensemble d’huiles peu transformées par rapport à ce qui se trouve dans la nature, contenant donc toutes les molécules naturellement présentes dans le cannabis, notamment le CBDA et du CBGA.

Notre approche chez Naturalpes : qualité et exigence dans les produits

Cette forme d’huile n’a pas été chauffée donc décarboxylée et reste encore totalement identique à la plante récoltée dans la nature puis simplement séchée.

Dans cette gamme, il s’agit d’extractions crues d’huile de CBD. C’est-à-dire qu’après cette étape (qui est la première dans nos processus pour les huiles), l’huile obtenue contient encore :

  • toute la chlorophylle,
  • toutes les graisses,
  • toutes les cires
  • et tous les sucres

de la plante.

Nous proposons trois huiles contenant ces principes actifs sous forme acide : Raw 5%, Raw 13% et la Raw 20% sous forme de stylo.

A un moment où la question de la source des informations qui se diffusent est primordiale, chez Naturalpes, nous sommes attentifs au fait de nous documenter dans la littérature scientifique et auprès des médias officiels en Suisse lorsque nous nous renseignons sur les effets bénéfiques du CBD.

M'abonner à la Newsletter

Profitez de nos offres et restez informés ! En vous inscrivant à notre newsletter, bénéficiez de 10% de réduction lors de votre prochaine commande pour toute nouvelle inscription.

M'abonner à la Newsletter

Profitez de nos offres et restez informés ! En vous inscrivant à notre newsletter, bénéficiez de 10% de réduction lors de votre prochaine commande pour toute nouvelle inscription.